Header Image
Qui nous sommes

Nos valeurs

L’Évangile

L’Évangile est central dans tout ce que nous faisons. Qu’est-ce que « l’Évangile »? L’Évangile, c’est une nouvelle; la bonne nouvelle de comment Dieu est venu vers nous. Ce n’est pas une méthode de ce que nous devons faire pour atteindre Dieu, mais plutôt la nouvelle que Dieu est entré dans le monde en Jésus-Christ pour apporter un salut que nous ne pouvions obtenir par nous-mêmes. En effet, l’Évangile déclare que nous sommes à la fois plus pécheurs et égoïstes que nous ne pourrions même l’imaginer, mais, qu’en Christ, nous sommes  aimés et pardonnés au-delà de ce que nous ne pourrions jamais espérer.  L’Évangile c’est la bonne nouvelle que notre relation avec Dieu ne dépend pas de notre performance morale ou spirituelle, mais plutôt de celle du Christ.

L’Évangile est tout à fait unique; il se distingue autant de la religion que de l’irréligion. Les religions traditionnelles opèrent selon le principe : « J’obéis, c’est pourquoi Dieu  m’accepte » ; l’irréligion opère selon le principe : « Je n’ai pas besoin d’obéir, je peux faire comme il me plaît. » Mais l’Évangile repose sur un principe diamétralement opposé à chacun d’eux. Le principe de l’évangile c’est: « Dieu m’a accepté en Christ, c’est pourquoi j’obéis ». Ainsi, l’Évangile diffère à la fois de l’irréligion et de la religion.

L’Évangile est donc au cœur de nos vies, de ce que nous croyons, de ce que nous enseignons et de ce que nous faisons. Plus qu’une simple porte d’entrée vers la foi chrétienne, c'est la voie à suivre pour augmenter et approfondir notre foi.

 

La communauté

Notre culture tend vers l’individualisme et le consumérisme. Mais nous croyons que ce ne devrait pas être le cas dans l’Église.

Une « relation de consommateur » est semblable à celle que nous avons avec l’épicerie du coin : nous en sommes de fidèles consommateurs tant et aussi longtemps que nous y trouvons des produits frais et bon marché. Mais si nous trouvons une autre épicerie qui offre de meilleurs prix ou des aliments de meilleure qualité, nous ne ressentirons aucune obligation à demeurer fidèle à la première. Dans cet exemple, les besoins du consommateur sont plus importants que la relation entre ce dernier et son épicier. N’est-ce pas de cette manière dont nous abordons souvent nos relations avec les gens? Et c’est parfois de cette même façon que nous faisons le choix d’une église.

Or, nous croyons que la Bible nous invite à développer des relations interpersonnelles différentes; plus semblables à celle d'une famille qui reste unie, tant dans les bons que les mauvais jours. Puisque chaque membre de la communauté se préoccupe premièrement des besoins du groupe, nous nous aimons, soutenons, enseignons et corrigeons les uns les autres. Nous ne sommes plus indépendants, mais interdépendants.

Cela étant, les dons et les ressources que Dieu nous donne n’ont pas comme but premier de servir nos intérêts individuels, mais bien les intérêts communs; nous sommes donc généreux de notre temps, de notre argent et de nos talents.

Nous croyons qu’une telle communauté peut être un puissant témoignage envers le monde de qui est Jésus et démontre comment se vit l’évangile au quotidien.

 

La mission

Nous croyons que chaque chrétien est appelé à proclamer l’Évangile avec ses paroles et à le démontrer avec ses actions. Ce n’est pas le rôle privilégié du pasteur, c’est l’affaire de tous les chrétiens, et ce, durant toute la semaine.

Nous voulons donc équiper les gens de notre église à communiquer l’évangile avec amour, de manière engageante et convaincante. Ainsi nous serons « toujours prêts à défendre l'espérance qui est en [nous], devant tous ceux qui [nous] en demandent raison, avec douceur et respect. » (1 Pierre 3:15-16)

Puisque que nous savons être chrétiens par la grâce de Dieu seule, et non par une quelconque sagesse ou moralité supérieure, nous sommes poussés à l’humilité. En ce sens, nous cherchons délibérément et sincèrement à imiter l’exemple constant de Jésus en étant « l’ami des pécheurs ».

Dans tout ce que nous faisons, nous voulons y inviter la culture sceptique, en nous efforçant de rendre nos rassemblements accueillants et notre discours clair et intelligible. Avec douceur et respect, nous espérons corriger certaines idées préconçues que nos contemporains auraient du vrai Christianisme.